Arbres et Arbustes

Le sol et la fertilisation


Le sol

Il y a des sortes de sol différentes, comme le sol sableux et le sol argileux par exemple. C’est la part
Supérieure du sol, donc la part ou poussent les racines.  Les racines ont  un  double  rôle. Elles ancrent l’arbre fermement dans le sol, et servent à son alimentation en absorbant l’eau et en dissolvant des sels minéraux qui proviennent du sol. Pour faire cela, il y a aussi besoin d’air dans le sol.

Sur presque tous les sols on peut planter les arbres fruitiers, mais la croissance et le montant de fruits ça dépend naturellement des conditions pédologiques.

Le sol sableux n’est pas en état d’absorber de l’eau et de nutriments lui-même, Il a besoin d’humus. Le plus foncé le sable, le plus d’humus il contient, le mieux le sable. On peut ajouter substance organique au sol, par exemple le composte, le terreau ou le fumier vieux.

Le sol argileux peut absorber de l’eau lui-même, il n’a pas besoin d’amélioration du sol. Quand il s’agit d’un sol argileux lourde, il est recommandé d’ajouter d’humus, afin de permet le sol de retenir de l’air. Aussi on peut cultiver le terrain plus facile.

L’humus fait le sol plus foncé : le sol sera chaud plus vite dans le printemps et la croissance des plantes sera mieux.

N’utilisez pas beaucoup de matérielles organiques comme la paille ou l’écorce. C’est mieux d’utiliser le composte, le terreau ou le fumier vieux.

La croissance des racines dépend beaucoup de la structure du sol. Un sol avec un bon structure contient beaucoup de l’air et beaucoup de l’eau. Les racines seront se développer bien et l’arbre sera être sain et ferme.

Quelques fois on trouve un horizon imperméable. Cette couche doit être supprimé, pour un bon effet capillaire : en cas de trop de l’eau, l’eau sera enfoncer dans le sol, quand il manque de l’eau, l’eau sera revenir au surface. S’il y a un horizon imperméable ça ne marcherai pas bien.


Si votre terrain est souvent trop humide il faut améliorer le drainage ou on peut planter sur des buttes. On met des buttes de sol sur le terrain d’environ 50 cm d’hauteur. Faites attention que le sol du but est bien mélangé avec le sol originaux.


La fertilisation

Par le cycle fermé dans la nature (feuilles et les fruits tombent et digérer en place) la plupart des minéraux reviennent dans le sol et peuvent continuer la croissance d'année en année.
Il est différent dans nos jardins. Nous faisons la surexploitation. Donc, nous récoltons les fruits à manger. Le circuit fermé est interrompu ici et le sol est épuisé. La loi de la restitution dit que les nutriments qui ont été retirés par la récolte, doivent être remise à niveau au moyen de compost ou d'engrais.


Aussi nous voulons stimuler la croissance dans nos jardins et augmenter les revenus et cela peut être réalisé dans une certaine mesure par une bonne fertilisation.

Fertilisation est parfois une nécessité absolue parce que en sélectionnant nous avons créé des plantes avides qui ont besoin de nutrition supplémentaire. Les éléments nutritifs (qui existent d’environ 5% de la plante) peuvent être  divisés en trois groupes:


Éléments principaux :
L'azote (N), le phosphore (P), potassium (K)

Éléments secondaires :
Soufre (S), le calcium (Ca), magnésium (Mg)

Oligo-éléments :
De ces éléments les plantes ont besoin très peu.  Fer (Fe), le manganèse (Mn), le bore (B), le zinc (Zn), le molybdène (Mo) et le cuivre (Cu) sont les plus importants. Habituellement, ils existent suffisamment dans les engrais organiques et le compost. Ceci est également le cas avec le soufre dans le groupe précédent.

Tous ces nutriments se trouvent en petites quantités dans le compost, le terreau et le vieux fumier. Par conséquent, nous ne pouvons pas exagérer trop rapidement avec ces engrais et on peut y utiliser des quantités relativement importantes.

Quand on veut utiliser des produits concentrés, on utilise un grand nombre de petites quantités d'un engrais composé NPK avec l'ajout de magnésium et de calcium.


L'acidité


Les pluies acides et la perte de calcium du sol par lessivage et l'absorption par la plante sont la cause de l'acidification des sols. Les sols acides sont préjudiciables à la croissance des plantes. Surtout les sols sableux et les sols tourbeux y souffrent.

Dans les sols acides de nombreux éléments nutritifs sont bloqués et ils ne peuvent donc pas être absorbés par la plante.
Un bon chaulage peut aider. Nous recommandons d’utiliser un carbonate de calcium doux et à action lente, tels que le calcium d'algues ou de calcaire de magnésium. Par analyse du sol on peut être informé de la quantité nécessaire de chaux. Sinon, utilisez le montant indiqué sur l'emballage.


L'acidité est indiquée par les lettres pH (de Hydrogenium potentiel), suivi par le numéro indiquant la bonne acidité. PH7 est appelé un terrain neutre. Plus le nombre est élevé, plus le sol est acide. Plus le nombre pH supérieur à 7, le plus d’alcalin ou de la chaux. Le sol le plus approprié pour la pomme et la poire sur porte-greffe faible est légèrement acide à neutre, donc un pH de 5,5 à 7. Les poires sur les porte-greffes du type cognassiers demandent un sol légèrement plus acide que les pommes.


Avec les testeurs pH disponibles dans le commerce vous pouvez tester l'acidité du sol vous-même. Si vous voulez une image complète de l'état nutritionnel, alors vous pourriez envisager une analyse de sol. En dehors de l'indication correcte de la teneur en acidité et de l'humus, vous obtenez également l’information sur les éléments fertilisants primaires, à savoir l'azote(N), l'acide phosphorique(P), de potassium (K) et une recommandation d'engrais. Un vrai jardinier utilise un engrais organique